J’en ai connu des tempêtes, j’en suis toujours sorti vivant. Ce n’est pas ton petit tremblement de terre qui va m’achever, sache le bien.


j-ai-connu-tempê-j-suis-toujours-sorti-vivant-ce-n-petit-tremblement-de-terre-va-machever-sache-bien
florian duboisj’enaiconnutempêtesj’ensuistoujourssortivivantn’estpetittremblementdeterrevam’acheversachebienj’en aiai connuconnu desdes tempêtesj’en suissuis toujourstoujours sortisorti vivantce n’estn’est paston petitpetit tremblementtremblement dede terreterre quiqui vava m’acheversache lele bienj’en ai connuai connu desconnu des tempêtesj’en suis toujourssuis toujours sortitoujours sorti vivantce n’est pasn’est pas tonpas ton petitton petit tremblementpetit tremblement detremblement de terrede terre quiterre qui vaqui va m’acheversache le bienj’en ai connu desai connu des tempêtesj’en suis toujours sortisuis toujours sorti vivantce n’est pas tonn’est pas ton petitpas ton petit tremblementton petit tremblement depetit tremblement de terretremblement de terre quide terre qui vaterre qui va m’acheverj’en ai connu des tempêtesj’en suis toujours sorti vivantce n’est pas ton petitn’est pas ton petit tremblementpas ton petit tremblement deton petit tremblement de terrepetit tremblement de terre quitremblement de terre qui vade terre qui va m’achever

Pour te préparer aux tempêtes de la vie, enfant, on a donné à ton berceau la forme allégorique d'un petit navire. -Adolphe d'Houdetot
pour-te-préparer-aux-tempê-de-vie-enfant-on-a-donné-à-berceau-forme-allégorique-d'un-petit-navire