J'aimerais écrire 'Tu me manques' sur une pierre et te la lancer à la gueule pour que tu comprennes combien ça fait mal.


j'aimerais-écrire-'tu-me-manques'-une-pierre-te-lancer-à-gueule-comprennes-combien-ça-mal
noémie evdj'aimeraisécrire'tumemanques'unepierretelancergueulecomprennescombienamalj'aimerais écrireécrire 'tutu meme manquesmanques' sursur uneune pierrepierre etet tete lala lancerlancer àla gueulegueule pourtu comprennescomprennes combiencombien çafait malj'aimerais écrire 'tuécrire 'tu metu me manquesme manques' surmanques' sur unesur une pierreune pierre etpierre et teet te late la lancerla lancer àlancer à laà la gueulela gueule pourgueule pour queque tu comprennestu comprennes combiencomprennes combien çacombien ça faitça fait malj'aimerais écrire 'tu meécrire 'tu me manquestu me manques' surme manques' sur unemanques' sur une pierresur une pierre etune pierre et tepierre et te laet te la lancerte la lancer àla lancer à lalancer à la gueuleà la gueule pourla gueule pour quegueule pour que tupour que tu comprennesque tu comprennes combientu comprennes combien çacomprennes combien ça faitcombien ça fait malj'aimerais écrire 'tu me manquesécrire 'tu me manques' surtu me manques' sur uneme manques' sur une pierremanques' sur une pierre etsur une pierre et teune pierre et te lapierre et te la lanceret te la lancer àte la lancer à lala lancer à la gueulelancer à la gueule pourà la gueule pour quela gueule pour que tugueule pour que tu comprennespour que tu comprennes combienque tu comprennes combien çatu comprennes combien ça faitcomprennes combien ça fait mal

Il ne prend que peu de place pour écrire combien tu me manques. Mais il faudra toute ma vie pour oublier le jour où je vous ai perdu.
il-ne-prend-de-place-écrire-combien-me-manques-mais-faudra-toute-vie-oublier-jour-où-ai-perdu
Maintenant, mon cœur est si mal que ça fait mal d'écrire ça fait mal à reconnaître les sentiments que je suis en train de se cacher et ça fait mal de penser à vous.
maintenant-cœur-mal-ça-mal-d'écrire-ça-mal-à-reconnaître-sentiments-suis-train-de-se-cacher-ça-mal-de-penser-à