Il peut y avoir plus de poésie que la justice en justice poétique.


il-y-plus-de-poésie-justice-justice-poétique
plusdepoésiejusticepoétiqueavoir plusplus dede poésiepoésie quela justicejustice enen justicejustice poétiquey avoir plusavoir plus deplus de poésiede poésie quepoésie que laque la justicela justice enjustice en justiceen justice poétiquepeut y avoir plusy avoir plus deavoir plus de poésieplus de poésie quede poésie que lapoésie que la justiceque la justice enla justice en justicejustice en justice poétiqueil peut y avoir pluspeut y avoir plus dey avoir plus de poésieavoir plus de poésie queplus de poésie que lade poésie que la justicepoésie que la justice enque la justice en justicela justice en justice poétique

Les balances de la justice trébuchent; et pourtant l'on dit: raide comme la justice. La justice serait-elle ivre?La justice française ne peut plus être une justice qui tue.Les morts ne peut pas crier justice. La justice doit le faire pour eux.La justice n'a rien à voir avec la loi parce que la loi est au-dessus de tout et qu'il y a juste les incapables qui essaient de la changer en justice pour ne pas avoir à y faire face.La justice sans la force est une dérision pire que la force sans la justice. A quoi me sert d'avoir raison si celui qui a tort me tue ?La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite, parce qu'il y a toujours des méchants. La force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force, et pour cela faire que ce qui est juste soit fort ou que ce qui est fort soit juste.