Il y a quelque chose de plus important que ce qu'on affirme ou que ce qu'on nie : c'est la qualité de l'esprit qui affirme ou qui nie. Je me sens plus près d'un athée profond que d'un croyant superficiel. Une rose en papier est plus loin d'une vraie rose qu'un chardon réel.


il-y-a-quelque-chose-de-plus-important-qu'on-affirme-qu'on-nie-c'-qualité-de-l'esprit-affirme-nie-je-me-sens-plus-près-d'un-athée
gustave thibonquelquechosedeplusimportantqu'onaffirmeniec'estqualitél'espritniemesensprèsd'unathéeprofondcroyantsuperficielunerosepapierloind'unevraiequ'unchardonréelquelque chosechose dede plusplus importantimportant quece qu'onqu'on affirmeaffirme ouce qu'onqu'on nieniec'estc'est lala qualitéqualité dede l'espritl'esprit quiqui affirmeaffirme ouqui nieje meme senssens plusplus prèsprès d'und'un athéeathée profondprofond queque d'und'un croyantcroyant superficielune roserose enen papierpapier estest plusplus loinloin d'uned'une vraievraie roserose qu'unqu'un chardonchardon réely a quelquea quelque chosequelque chose dechose de plusde plus importantplus important queimportant que ceque ce qu'once qu'on affirmequ'on affirme ouaffirme ou queque ce qu'once qu'on niequ'on niec'est lac'est la qualitéla qualité dequalité de l'espritde l'esprit quil'esprit qui affirmequi affirme ouaffirme ou quiou qui nieje me sensme sens plussens plus prèsplus près d'unprès d'un athéed'un athée profondathée profond queprofond que d'unque d'un croyantd'un croyant superficielune rose enrose en papieren papier estpapier est plusest plus loinplus loin d'uneloin d'une vraied'une vraie rosevraie rose qu'unrose qu'un chardonqu'un chardon réel

Le rôle de l'intelligence - cette partie de nous qui affirme et nie et formule des avis est simplement de se soumettre.L'homme affirme en Dieu ce qu'il nie en lui-même.Tout ce qui cherche à s'affirmer se nie ; tout ce qui se renonce s'affirme.C'est dans l'abnégation que chaque affirmative s'achève. Tout ce que tu résignes en toi prendra vie. Tout ce qui cherche à s'affirmer se nie; tout ce qui se renonce s'affirme.Qui retire le verbe de la phrase, elle perd son sens. Qui nie l'unité nie le nombre qui en est fait. Qui ne croit plus en Dieu, il ne croit plus à rien.Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.