Il y a plus d’habileté à se tirer bien d’une aventure délicate qu’à l’entreprendre ; presque tous les commencements sont beaux, les milieux fatigants et les fins pitoyables.


il-y-a-plus-dhabileté-à-se-tirer-bien-dune-aventure-délicate-quà-lentreprendre-presque-commencements-beaux-milieux-fatigants-fins
madeleine de puisieuxplusd’habiletésetirerbiend’uneaventuredélicatequ’àl’entreprendrepresquecommencementsbeauxmilieuxfatigantsfinspitoyablesplus d’habiletéd’habileté àà sese tirertirer bienbien d’uned’une aventureaventure délicatedélicate qu’àqu’à l’entreprendrel’entreprendrepresquepresque tousles commencementscommencements sontsont beauxles milieuxmilieux fatigantsfatigants etles finsfins pitoyablesy a plusa plus d’habiletéplus d’habileté àd’habileté à seà se tirerse tirer bientirer bien d’unebien d’une aventured’une aventure délicateaventure délicate qu’àdélicate qu’à l’entreprendrequ’à l’entreprendrepresque touspresque tous lestous les commencementsles commencements sontcommencements sont beauxles milieux fatigantsmilieux fatigants etfatigants et leset les finsles fins pitoyables