Il semble parfois au sujet amoureux qu'il est possédé par un démon de langage qui le pousse à se blesser lui-même et à s'expulser - selon un mot de Goethe - du paradis que, dans d'autres moments, al relation amoureuse constitue pour lui.


il-semble-parfois-amoureux-qu'-possédé-un-dé-de-langage-pousse-à-se-blesser-lui-à-s'expulser-selon-un-de-goethe-paradis-d'autres
roland barthessembleparfoisamoureuxqu'ilpossédéundémondelangagepousseseblesserluimêmes'expulserselongoetheparadisd'autresmomentsalrelationamoureuseconstitueluiil semblesemble parfoisparfois ausujet amoureuxamoureux qu'ilqu'il estest possédépossédé parpar unun démondémon dede langagelangage quile poussepousse àà sese blesserà s'expulsers'expulserselonselon unun motmot dede goethegoethedu paradisparadis quedans d'autresd'autres momentsal relationrelation amoureuseamoureuse constitueconstitue pourpour luiil semble parfoissemble parfois auparfois au sujetau sujet amoureuxsujet amoureux qu'ilamoureux qu'il estqu'il est possédéest possédé parpossédé par unpar un démonun démon dedémon de langagede langage quilangage qui lequi le poussele pousse àpousse à seà se blesseret à s'expulserà s'expulserselon unselon un motun mot demot de goethede goethedu paradisdu paradis quedans d'autres momentsal relation amoureuserelation amoureuse constitueamoureuse constitue pourconstitue pour lui

Annulation : Bouffée de langage au cours de laquelle le sujet en vient à annuler l'objet aimé sous le volume de l'amour lui-même : par une perversion proprement amoureuse, c'est l'amour que le sujet aime, non l'objet.L'homme qui a enfreint un tabou devient tabou lui. même, car il possède la faculté dangereuse d'inciter les autres à suivre son exemple. Il éveille la jalousie et l'envie : pourquoi ce qui est défendu aux autres serait-il permis à lui ? Il est donc réellement contagieux, pour autant que son exemple pousse à l'imitation, et c'est pourquoi il doit lui-même être évité.C'est dans et par le langage que l'homme se constitue comme sujet.Que chaque juge selon ses propres normes, par ce qu'il a lui - même lire, non pas par ce que les autres lui disent.Il lui a semblé que cette femme et lui partageait le même épuisement, une absence à soi-même qui projetait le corps vers le sol. Il lui a semblé que cette personne et lui partageaient beaucoup de choses. C'était absurde et puéril, il a baissé les yeuxL'écrivain qui possède le don de création possède quelque chose qu'il ne maîtrise pas toujours, quelque chose qui parfois, agit et décide étrangement par lui-même.