Il ne faut rien céder sur ses désirs. Et le désir d'enfant est le désir premier, le désir de l'autre, que la légalisation de la pilule a permis de libérer. On continue d'opposer la femme qui procrée, renvoyée à la “nature”, et l'homme qui crée, unique représentant de la “culture”, or création et procréation sont indissociablement liées !.


il-ne-faut-rien-céder-désirs-et-désir-d'enfant-désir-premier-désir-de-l'-légalisation-de-pilule-a-permis-de-libérer-on-continue
antoinette fouquenefautriencéderdésirsdésird'enfantpremierdel'autrelégalisationpilulepermislibéreroncontinued'opposerfemmeprocréerenvoyée“nature”l'hommecréeuniquereprésentant“culture”orcréationprocréationindissociablementliéesil nene fautfaut rienrien cédercéder surses désirsle désirdésir d'enfantd'enfant estle désirdésir premierle désirdésir dede l'autrela légalisationlégalisation dede lala pilulepermis dede libéreron continuecontinue d'opposerd'opposer lala femmefemme quiqui procréerenvoyée àla “nature”et l'hommel'homme quiqui créeunique représentantreprésentant dede lala “culture”or créationcréation etet procréationprocréation sontsont indissociablementindissociablement liéesliéesil ne fautne faut rienfaut rien céderrien céder surcéder sur sessur ses désirset le désirle désir d'enfantdésir d'enfant estd'enfant est leest le désirle désir premierle désir dedésir de l'autreque la légalisationla légalisation delégalisation de lade la pilulepilule a permisa permis depermis de libéreron continue d'opposercontinue d'opposer lad'opposer la femmela femme quifemme qui procréerenvoyée à laà la “nature”et l'homme quil'homme qui créeunique représentant dereprésentant de lade la “culture”or création etcréation et procréationet procréation sontprocréation sont indissociablementsont indissociablement liéesindissociablement liées