Il n'est point de combat plus guerrier que le combat de l'homme contre la nature. Le combat de l'homme contre l'homme n'est qu'une gymnastique d'insectes et aucun dieu ne s'en préoccupe.


il-n'-point-de-combat-plus-guerrier-combat-de-l'homme-contre-nature-le-combat-de-l'homme-contre-l'homme-n'-qu'une-gymnastique-d'insectes-aucun
yves thériaultn'estpointdecombatplusguerrierl'hommecontrenaturequ'unegymnastiqued'insectesaucundieunes'enpréoccupeil n'estn'est pointpoint dede combatcombat plusplus guerrierguerrier quele combatcombat dede l'hommel'homme contrecontre lala naturele combatcombat dede l'hommel'homme contrecontre l'hommel'homme n'estn'est qu'unequ'une gymnastiquegymnastique d'insectesd'insectes etet aucunaucun dieudieu nene s'ens'en préoccupeil n'est pointn'est point depoint de combatde combat pluscombat plus guerrierplus guerrier queguerrier que leque le combatle combat decombat de l'hommede l'homme contrel'homme contre lacontre la naturele combat decombat de l'hommede l'homme contrel'homme contre l'hommecontre l'homme n'estl'homme n'est qu'unen'est qu'une gymnastiquequ'une gymnastique d'insectesgymnastique d'insectes etd'insectes et aucunet aucun dieuaucun dieu nedieu ne s'enne s'en préoccupe

Finalement, il n'y a jamais qu'un combat : celui des esprits sérieux contre les esprits ludiques, le grand Combat du Sens contre la Dérision nihiliste.La vie humaine est un combat contre la malice de l'homme même.La rudesse du combat contre les choses pousse l'homme vers lui-même.Il est un homme de courage qui ne fuit pas, mais reste à son poste et combat contre l'ennemi.« Chaque heure fait sa plaie, et la dernière achève. » Oui, c’est bien vrai, la vie est un combat sans trêve, Un combat inégal contre un lutteur caché, Qui d’aucun de nos coups ne peut être touché, Et dans nos cœurs criblés, comme dans une cible, Tremblent les traits lancés par l’archer invisible.Mon livre traite de l'agressivité, c'est à dire l'instinct de combat de l'animal et de l'homme, dirigé contre son propre congénère.