Il faut mettre ses principes dans les grandes choses. Aux petites, la miséricorde suffit.


il-faut-mettre-principes-grandes-choses-aux-petites-miséricorde-suffit
albert camusfautmettreprincipesgrandeschosesauxpetitesmiséricordesuffitil fautfaut mettremettre sesses principesprincipes dansles grandesgrandes chosesaux petitesla miséricordemiséricorde suffitil faut mettrefaut mettre sesmettre ses principesses principes dansprincipes dans lesdans les grandesles grandes chosesla miséricorde suffitil faut mettre sesfaut mettre ses principesmettre ses principes dansses principes dans lesprincipes dans les grandesdans les grandes chosesil faut mettre ses principesfaut mettre ses principes dansmettre ses principes dans lesses principes dans les grandesprincipes dans les grandes choses

Il faut mettre ses principes dans les grandes choses, aux petites la miséricorde suffit.Il est vrai que je me suis fait une maxime pour mon usage personnel : « Il faut mettre ses principes dans les grandes choses, aux petites la miséricorde suffit. » Hélas ! on se fait des maximes pour combler les trous de sa propre nature. Chez moi, la miséricorde dont je parle s’appelle plutôt indifférence. Ses effets, on s’en doute, sont moins miraculeux.Aux petites gens , les petites choses sont grandes.Aux petites gens, les petites choses sont grandes.Vous devez penser à de grandes choses pendant que vous faites de petites choses, de sorte que toutes les petites choses vont dans la bonne direction.Celui qui parle le mieux l'emporte toujours, et c'est un bien bel art que celui de savoir rendre petites les choses grandes et grandes les choses petites, de rester en toutes circonstances, le maître des définitions, et de fixer l'ordre et la règle.