Former un acteur, c'est s'effacer. Le formateur doit mourir dans l'acteur.


former-un-acteur-c'-s'effacer-le-formateur-mourir-l'acteur
anatoli vassilievformerunacteurc'ests'effacerformateurmourirl'acteurformer unun acteurc'est s'effacerle formateurformateur doitdoit mourirmourir dansdans l'acteurformer un acteurle formateur doitformateur doit mourirdoit mourir dansmourir dans l'acteurle formateur doit mourirformateur doit mourir dansdoit mourir dans l'acteurle formateur doit mourir dansformateur doit mourir dans l'acteur

Un acteur qui joue avec ses tripes est un acteur qui va mourir d'un cancer de l'intestin.Cabotiner, c'est jouer faux. C'est ouvrir un sac à malices au lieu de faire monter la sauce. Le bon acteur, le véritable acteur de cinéma, ne peut jamais être trop fort. Ce qu'il ne doit pas faire, c'est s'étaler.Un mauvais acteur. Non, je ne devrais pas dire cela. Nous étions, en quelque sorte, dans les coulisses et, vu de là, un acteur paraît toujours mauvaisL'habit et le masque d'un acteur ne font pas d'un homme un acteur.Tout ce ramdam autour du métier d'acteur n'a pas de sens pour moi. Tout le monde est acteur, on passe ses journées à jouer la comédie. Tout le monde a vécu des moments où on pense quelque chose, on sent quelque chose et on ne le montre pas. C'est ça être un acteur.La position de la caméra que j’utilise est destinée à faciliter la chorégraphie des mouvements de l’acteur. Quand une caméra est placée sur le sol ou tourne autour des narines du comédien, c’est la caméra qui joue et non pas l’acteur. La caméra ne doit pas s’imposer.