Etre bon, c'est être libre. Etre méchant, c'est être esclave.


etre-c'-être-libre-etre-méchant-c'-être-esclave
jean dutourdetrec'estlibreméchantesclaveetre bonc'est êtreêtre libreetre méchantc'est êtreêtre esclavec'est être librec'est être esclave

La haine, j'ai découvert ça. La haine me fait penser à une pastille de menthe la bouche glacée, l'estomac un peu brûlé. Il faut être méchant, il faut être méchant. Moi je suis esclave, c'est entendu. Mais si je suis méchant, je ne suis plus esclave. Leur bonté, je crache dessus.Être méchant, c'est être esclave.Être propriétaire d’une parcelle de terrain, ne fût-elle grande que juste pour y déposer le berceau de son enfant ou pour y creuser la tombe de son père, c’est n’être plus un mercenaire que le caprice prend aujourd’hui, que la colère renvoie demain ; c’est n’être ni esclave, ni serf, ni vassal ; c’est être libre.Etre libre et indépendant vaut mieux que d'être esclave d'un tyran.Chacun sous prétexte d'aimer n'aime que soi. Pour l'avare l'amour est un intérêt, l'être aimé un capital. Un être bon aime bonnement, un être égoïste égoïstement, un être méchant méchamment. Tout amour porte les tares de celui qui aime.Soyez convaincu que pour être heureux moyen d'être libre et que, pour être libre signifie être courageux. Par conséquent, ne prenez pas à la légère les périls de la guerre.