Embrasser une femme qui fume, c'est comme lécher un cendrier!


embrasser-une-femme-fume-c'-lécher-un-cendrier
alain remiembrasserunefemmefumec'estlécheruncendrierembrasser uneune femmefemme quiqui fumec'est commecomme lécherlécher unun cendrierembrasser une femmeune femme quifemme qui fumec'est comme léchercomme lécher unlécher un cendrierembrasser une femme quiune femme qui fumec'est comme lécher uncomme lécher un cendrierembrasser une femme qui fumec'est comme lécher un cendrier

- Embrasser une fumeuse c'est comme lécher un cendrier... - Et baiser une fumeuse ?Embrasser sur la bouche une personne de sexe différent est aussi dégoûtant pour moi que lécher un crapaud ou un serpent.Voulez-vous vous marier ? ce serait vous mettre une pierre au cou. Autant commencer aujourd'hui votre révolte contre les conventions humaines. Ce ne serait rien que se coucher comme un serpent devant une femme, lécher les pieds nus de la mère, faire des bassesses à dégoûter une truie, pouah ! si vous trouviez au moins du bonheur. Et vous serez malheureux comme les pierres d'égout avec une femme que vous aurez épousée ainsi.Une femme qui fume après l'amour prouve que son amant n'a pas su l'éteindre.Je n'ai aucune attirance pour une fille qui fume comme un pompier, boit comme un trou, souffre d'incontinence verbale et s'habille comme sa mère.Il y a deux sortes de femmes. La femme-bibelot que l'on peut manier, manipuler, embrasser du regard, et qui est l'ornement d'une vie d'homme. Et la femme-paysage. Celle-là on la visite, on s'y engage, on risque de s'y perdre.