Ecrire, ce n'est pas commenter ce que l'on croit savoir, mais chercher ce qu'on ne sait pas encore et ce que parler veut dire.


ecrire-n'-commenter-l'on-croit-savoir-chercher-qu'on-ne-sait-parler-veut-dire
viviane forresterecriren'estcommenterl'oncroitsavoirchercherqu'onnesaitparlerveutdirece n'estn'est paspas commentercommenter ceque l'onl'on croitcroit savoirmais chercherchercher cece qu'onqu'on nene saitsait pasque parlerparler veutveut direce n'est pasn'est pas commenterpas commenter cecommenter ce quece que l'onque l'on croitl'on croit savoirmais chercher cechercher ce qu'once qu'on nequ'on ne saitne sait passait pas encorece que parlerque parler veutparler veut direce n'est pas commentern'est pas commenter cepas commenter ce quecommenter ce que l'once que l'on croitque l'on croit savoirmais chercher ce qu'onchercher ce qu'on nece qu'on ne saitqu'on ne sait pasne sait pas encoresait pas encore etet ce que parlerce que parler veutque parler veut direce n'est pas commenter cen'est pas commenter ce quepas commenter ce que l'oncommenter ce que l'on croitce que l'on croit savoirmais chercher ce qu'on nechercher ce qu'on ne saitce qu'on ne sait pasqu'on ne sait pas encorene sait pas encore etsait pas encore et ceencore et ce que parleret ce que parler veutce que parler veut dire

L'assurance du Russe tient à ce qu'il ne sait rien et ne veut rien savoir, car il ne croit pas qu'on puisse savoir quoi que ce soit. -Léon Tolstoï
l'assurance-russe-tient-à-qu'-ne-sait-rien-ne-veut-rien-savoir-ne-croit-qu'on-puisse-savoir-quoi-soit
Pour en savoir encore à penser que l' on ne sait pas est préférable de ne pas savoir encore à penser que l' on sait se conduire à des difficultés.
pour-savoir-à-penser-l'-on-ne-sait-préférable-de-ne-savoir-à-penser-l'-on-sait-se-conduire-à-difficultés