Dans les temps de révolutions, on ne trouve d'habileté que dans la hardiesse, et de grandeur que dans l'exagération.


dans-temps-de-révolutions-on-ne-trouve-d'habileté-hardiesse-de-grandeur-l'exagération
charles-maurice de talleyrand-périgordtempsderévolutionsonnetrouved'habiletéhardiessegrandeurl'exagérationles tempstemps dede révolutionson nene trouvetrouve d'habiletéd'habileté quela hardiesseet dede grandeurgrandeur quedans l'exagérationdans les tempsles temps detemps de révolutionson ne trouvene trouve d'habiletétrouve d'habileté qued'habileté que dansdans la hardiesseet de grandeurde grandeur quegrandeur que dansque dans l'exagérationdans les temps deles temps de révolutionson ne trouve d'habileténe trouve d'habileté quetrouve d'habileté que dansd'habileté que dans laque dans la hardiesseet de grandeur quede grandeur que dansgrandeur que dans l'exagérationdans les temps de révolutionson ne trouve d'habileté quene trouve d'habileté que danstrouve d'habileté que dans lad'habileté que dans la hardiesseet de grandeur que dansde grandeur que dans l'exagération

« Dans les temps de révolutions, on ne trouve d'habileté que dans la hardiesse, et de grandeur que dans l'exagération. ».Dans les temps de révolution, on ne trouve d'habileté que dans la hardiesse, et de grandeur que dans l'exagération.La hardiesse ne s'étonne jamais, elle se nourrit d'espérance, et trouve son divertissement dans les rencontres et dans les périls.La grandeur de l' Amérique ne se trouve pas dans la taille de son gouvernement. La grandeur de l' Amérique réside dans les cœurs et les esprits du peuple.Trois choses ne se reconnaissent bien qu'en trois lieux différents : la hardiesse dans le péril, l'ami dans le besoin et la sagesse dans les attaques de la colère.Ce n'est pas dans les discours ni dans le penser que réside sa grandeur ;mais dans ses actes, dans sa vie.