Dès qu'une langue a coagulé un peuple, tous les éléments raciaux de ce peuple se subordonnent à cette langue. C'est dans ce sens qu'on a dit : la langue fait le peuple (lingua gentem facit).


dès-qu'une-langue-a-coagulé-un-peuple-éléments-raciaux-de-peuple-se-subordonnent-à-cette-langue-c'-sens-qu'on-a-dit-langue-peuple
onésime reclusdèsqu'unelanguecoaguléunpeupleélémentsraciauxdepeuplesesubordonnentcettelanguec'estsensqu'onditlinguagentemfacitdès qu'unequ'une languecoagulé unun peupleles élémentséléments raciauxraciaux dede cece peuplepeuple sese subordonnentsubordonnent àà cettecette languec'est dansce senssens qu'onditla languelangue faitle peuplepeuple (lingua(lingua gentemgentem facit)dès qu'une languelangue a coaguléa coagulé uncoagulé un peupletous les élémentsles éléments raciauxéléments raciaux deraciaux de cede ce peuplece peuple sepeuple se subordonnentse subordonnent àsubordonnent à cetteà cette languec'est dans cedans ce sensce sens qu'onqu'on a dita ditla languela langue faitlangue fait lefait le peuplele peuple (linguapeuple (lingua gentem(lingua gentem facit)

Si tu vois un peuple féroce, un peuple d'un discours plus profond que tu peux percevoir; d'une langue barbare, que tu ne comprends pas. -Esaïe 33:19
si-vois-un-peuple-féroce-un-peuple-d'un-discours-plus-profond-peux-percevoir-d'une-langue-barbare-ne-comprends
Langue. Greffe d'un sens commun dans le cerveau de chacun, qui permet à chacun d'être un pays, de faire partie d'un peuple. -Jacques Ferron
langue-greffe-d'un-sens-commun-cerveau-de-chacun-permet-à-chacun-d'être-un-pays-de-faire-partie-d'un-peuple