Combat de boxe : Epreuve sportive qui s’achève généralement par jet de l'éponge ou par arrêt de l'arbitre, et par jet de l'arbitre quand le combat dégénère.


combat-de-boxe-epreuve-sportive-sachève-généralement-jet-de-l'éponge-arrêt-de-l'arbitre-jet-de-l'arbitre-combat-dégénère
marc escayrolcombatdeboxeepreuvesportives’achèvegénéralementjetl'épongearrêtl'arbitrel'arbitrecombatdégénèrecombat dede boxeboxeepreuveepreuve sportivesportive quiqui s’achèves’achève généralementgénéralement parpar jetjet dede l'épongel'éponge oupar arrêtarrêt dede l'arbitrepar jetjet dede l'arbitrel'arbitre quandle combatcombat dégénèrecombat de boxede boxeepreuve sportiveepreuve sportive quisportive qui s’achèvequi s’achève généralements’achève généralement pargénéralement par jetpar jet dejet de l'épongede l'éponge oul'éponge ou parou par arrêtpar arrêt dearrêt de l'arbitreet par jetpar jet dejet de l'arbitrede l'arbitre quandl'arbitre quand lequand le combatle combat dégénère

On combat les idées nuisibles par d'autres idées. On combat le mensonge par la vérité.« Chaque heure fait sa plaie, et la dernière achève. » Oui, c’est bien vrai, la vie est un combat sans trêve, Un combat inégal contre un lutteur caché, Qui d’aucun de nos coups ne peut être touché, Et dans nos cœurs criblés, comme dans une cible, Tremblent les traits lancés par l’archer invisible.Les Echecs sont et restent toujours un combat, un combat intégral comme la boxe, la lutte ou un autre sport, et où il doit y avoir un vainqueur et un vaincu.Toute vérité n'est que la vérité de celui qui la dit. Il y a autant de vérités que d'individus. Seule la force impose une vérité avec ses armes ; par le glaive, par le combat, par le meurtre, par la torture, par le chantage, par la peur, par le calcul des intérêts, elle oblige les esprits à s'entendre provisoirement sur une doctrine.La Nature, qui a voulu que chaque peuple fut l’arbitre de ses lois, l’a rendu également l’arbitre de son bonheur.Il convient plutôt d’en sortir, non par l’oubli, mais par le combat permanent pour que cela ne se reproduise plus jamais. Ce combat est l’héritage de tous les hommes, pas celui du noir pour l’esclavage ou celui du juif pour la shoah.