Changer n'est pas devenir quelqu'un d'autre, c'est devenir qui on est… et l'accepter.


changer-n'-devenir-quelqu'un-d'-c'-devenir-on-l'accepter
jacques saloméchangern'estdevenirquelqu'und'autrec'estonest…l'accepterchanger n'estn'est paspas devenirdevenir quelqu'unquelqu'un d'autrec'est devenirdevenir quiqui onon est…et l'accepterchanger n'est pasn'est pas devenirpas devenir quelqu'undevenir quelqu'un d'autrec'est devenir quidevenir qui onqui on est…on est… etest… et l'accepterchanger n'est pas devenirn'est pas devenir quelqu'unpas devenir quelqu'un d'autrec'est devenir qui ondevenir qui on est…qui on est… eton est… et l'accepterchanger n'est pas devenir quelqu'unn'est pas devenir quelqu'un d'autrec'est devenir qui on est…devenir qui on est… etqui on est… et l'accepter

Il ne suffit pas de devenir un autre ; il faut avoir le courage de devenir soi.La folie de l’amour c’est de vouloir devenir l’autre et devenir l’autre pour s’oublier soi-même. La sagesse de l’amour c’est de savoir entrer et sortir. Je deviens toi, je reviens à moi. J’acquiers comme une légèreté de l’être à me démultiplier, et paradoxalement c’est ainsi que je me rapproche le plus du sentiment d’unité qui est mon horizon et ma nostalgie.C'est en essayant de devenir quelqu'un d'autre que l'on arrive plus à être soi-même.Un homme âgé n'est plus en devenir social, il est en devenir de vieillissement et de mort, en devenir humain. Il n'a plus à en être, il est au coeur de l'être pur.On ne peut devenir contemporain l'un de l'autre sans dispute, sans supporter l'anachronisme ni accepter qu'il y ait discorde.A quoi bon vouloir devenir quelqu'un d'autre? Si nous sommes devenus nous-mêmes, c'est que les choix n'étaient pas si mauvais.