C'est quand on perd les choses qu'on se rend compte à quel point on y tient, ou du moins à quel point on y est habitué.


c'-on-perd-choses-qu'on-se-rend-compte-à-point-on-y-tient-à-point-on-y-habitué
nathalie petrowskic'estonperdchosesqu'onserendcomptepointtienthabituéc'est quandon perdperd lesles choseschoses qu'onqu'on sese rendrend comptecompte àquel pointpoint onon yy tientquel pointpoint onon yest habituéc'est quand onquand on perdon perd lesperd les chosesles choses qu'onchoses qu'on sequ'on se rendse rend compterend compte àcompte à quelà quel pointquel point onpoint on yon y tientà quel pointquel point onpoint on yon y esty est habituéc'est quand on perdquand on perd leson perd les chosesperd les choses qu'onles choses qu'on sechoses qu'on se rendqu'on se rend comptese rend compte àrend compte à quelcompte à quel pointà quel point onquel point on ypoint on y tientmoins à quel pointà quel point onquel point on ypoint on y eston y est habituéc'est quand on perd lesquand on perd les choseson perd les choses qu'onperd les choses qu'on seles choses qu'on se rendchoses qu'on se rend comptequ'on se rend compte àse rend compte à quelrend compte à quel pointcompte à quel point onà quel point on yquel point on y tientdu moins à quel pointmoins à quel point onà quel point on yquel point on y estpoint on y est habitué

Nous sommes rarement en mesure de nous rendre compte à quel point le négatif sert à produire le positif, à quel point le mal engendre le bien. -Henry Miller
nous-sommes-rarement-mesure-de-rendre-compte-à-point-négatif-sert-à-produire-positif-à-point-mal-engendre-bien
Quand il se rend compte à quel point il m'aime vraiment, je serais déjà avec le gars qui connaissait déjà.
quand-se-rend-compte-à-point-m'aime-vraiment-serais-déjà-gars-connaissait-déjà
Je pense que c’est en donnant le biberon à un bébé qu’on se rend compte à quel point on a souvent envie de se gratter le nez. -Hervé Le Tellier
je-pense-c-donnant-biberon-à-un-bébé-quon-se-rend-compte-à-point-on-a-souvent-envie-de-se-gratter-nez