Bien écrire sans personnalité peut suffire pour le journalisme. A la rigueur pour la science. Jamais pour la littérature.


bien-écrire-personnalité-suffire-journalisme-a-rigueur-science-jamais-littérature
karl krausbienécrirepersonnalitésuffirejournalismerigueursciencejamaislittératurebien écrireécrire sanssans personnalitépersonnalité peutpeut suffiresuffire pourle journalismela rigueurrigueur pourla sciencejamais pourla littératurebien écrire sansécrire sans personnalitésans personnalité peutpersonnalité peut suffirepeut suffire poursuffire pour lepour le journalismea la rigueurla rigueur pourrigueur pour lapour la sciencejamais pour lapour la littératurebien écrire sans personnalitéécrire sans personnalité peutsans personnalité peut suffirepersonnalité peut suffire pourpeut suffire pour lesuffire pour le journalismea la rigueur pourla rigueur pour larigueur pour la sciencejamais pour la littératurebien écrire sans personnalité peutécrire sans personnalité peut suffiresans personnalité peut suffire pourpersonnalité peut suffire pour lepeut suffire pour le journalismea la rigueur pour lala rigueur pour la science

Ecrire pour se soulager d'un poid,,Ecrire pour partager sa joie,,Ecrire pour ne pas plonger dans le malheur.,Ecrire pour justifier certaines peurs.,Ecrire pour exprimer ce que l'on ressent.,Ecrire car on est incapable de s'exprimer autrement ...Je ne crois pas en un Dieu personnel et je ne l'ai jamais nié, mais exprimé clairement. Si quelque chose en moi peut être appelé religieux, c'est l'admiration sans bornes pour la structure du monde pour autant que la science peut nous en révéler.La différence entre le journalisme et la littérature ? Le journalisme est illisible, et la littérature n'est pas lue.Mais quelle est la différence entre la littérature et le journalisme?... Le journalisme est illisible et la littérature n'est pas lue. C'est tout.Les brebis et les boeufs tués pour eux, pour leur suffire? ou tous les poissons de la mer se rassemble pour eux, pour leur suffire?La différence entre littérature et journalisme, c'est que le journalisme est illisible et que la littérature n'est pas lue.