Agir, c'est croire.


agir-c'-croire
romain rollandagirc'estcroirec'est croire

Je n'ai pas de dieu. S'il en est un, il est si grand, si loin de nous, si hors de proportion avec les hommes que c'est pour nous comme s'il n'existait pas. Croire qu'un de nos actes, croire qu'une pierre peut agir sur la volonté de Dieu, c'est l'amoindrir et le nier.La multiplicité des lois flatte dans les législateurs deux penchants naturels, le besoin d'agir et le plaisir de se croire nécessaires.Tout ce que vous imaginez vivement, désirer ardemment, sincèrement croire et agir avec enthousiasme sur doit venir à la réalité.Le besoin de croire est une partie du besoin d'agir, parce qu'il en est la condition.Une grande partie d'agir est juste semblant. Vous obtenez de travailler avec ces autres grands make-croyants, tous faisant croire dur comme ils peuvent.Rayonner sans agir, sans se mêler aux affaires du monde, c'est abdiquer, et, dans un temps plus court que vous ne pouvez le croire, c'est descendre du premier rang au troisième et au quatrième. ..