Ô bizarre suite d’événements ! Comment cela m’est-il arrivé ? Pourquoi ces choses et non pas d’autres ? Qui les a fixées sur ma tête ? Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir, comme j’en sortirai sans le vouloir, je l’ai jonchée d’autant de fleurs que ma gaieté me l’a permis ; encore je dis ma gaieté, sans savoir si elle est à moi plus que le reste, ni même quel est ce Moi dont je m’occupe : un assemblage informe de parties inconnues ; puis un chétif être imbécile ; un petit animal folâtre ; un jeune homme ardent au plaisir, ayant tous les goûts pour jouir, faisant tous les métiers pour vivre ; maître ici, valet là, selon qu’il plaît à la fortune ! ambitieux par vanité, laborieux par nécessité, mais paresseux… avec délices ! orateur selon le danger ; poète par délassement ; musicien par occasion ; amoureux par folles bouffées, j’ai tout vu, tout fait, tout usé.


Ô-bizarre-suite-dévénements-comment-m-arrivé-pourquoi-choses-non-dautres-qui-a-fixées-tête-forcé-de-parcourir-route-où-suis
beaumarchaisbizarresuited’événementsm’estilarrivéchosesnond’autresfixéestêteforcédeparcourirroutesuisentrésavoirj’ensortiraivouloirl’aijonchéed’autantfleursgaietémel’apermisdisgaietésavoirmoiplusrestemoidontm’occupeunassemblageinformepartiesinconnuespuischétifimbécilepetitanimalfolâtrejeunehommeardentplaisirayantgotsjouirfaisantmétiersvivremaîtrevaletselonqu’ilplaîtfortuneambitieuxvanitélaborieuxnécessitéparesseux…délicesorateurdangerpoètedélassementmusicienoccasionamoureuxfollesboufféesj’aiuséÔ bizarrebizarre suitesuite d’événementsd’événementsarrivéces choseschoses etet nonnon paspas d’autresd’autresfixées surma têtetêteforcéforcé dede parcourirparcourir lala routeroute oùje suissuis entréentré sansle savoircomme j’enj’en sortiraisortirai sansle vouloirje l’ail’ai jonchéejonchée d’autantd’autant dede fleursfleurs quema gaietégaieté meme l’al’a permispermisje disdis mama gaietésans savoirsavoir sià moimoi plusplus quele resteni mêmemême quelce moimoi dontdont jeje m’occupem’occupeunun assemblageassemblage informeinforme dede partiesparties inconnuesinconnuespuispuis unun chétifchétif êtreêtre imbécileimbécileunun petitpetit animalanimal folâtrefolâtreunun jeunejeune hommehomme ardentardent auau plaisirayant tousles goûtsgoûts pourpour jouirfaisant tousles métiersmétiers pourpour vivrevivremaîtremaître icivalet làselon qu’ilqu’il plaîtplaît àla fortunefortuneambitieuxambitieux parpar vanitélaborieux parpar nécessitémais paresseux…paresseux… avecavec délicesdélicesorateurorateur selonselon lele dangerdangerpoètepoète parpar délassementdélassementmusicienmusicien parpar occasionoccasionamoureuxamoureux parpar follesfolles boufféesj’ai touttout uséÔ bizarre suitebizarre suite d’événementssuite d’événementspourquoi ces chosesces choses etchoses et nonet non pasnon pas d’autrespas d’autresles a fixéesa fixées surfixées sur masur ma têtema têteforcé deforcé de parcourirde parcourir laparcourir la routela route oùroute où jeoù je suisje suis entrésuis entré sansentré sans lesans le savoircomme j’en sortiraij’en sortirai sanssortirai sans lesans le vouloirje l’ai jonchéel’ai jonchée d’autantjonchée d’autant ded’autant de fleursde fleurs quefleurs que maque ma gaietéma gaieté megaieté me l’ame l’a permisl’a permisencore je disje dis madis ma gaietésans savoir sisavoir si elleest à moià moi plusmoi plus queplus que leque le resteni même quelmême quel estest ce moice moi dontmoi dont jedont je m’occupeje m’occupeun assemblageun assemblage informeassemblage informe deinforme de partiesde parties inconnuesparties inconnuespuis unpuis un chétifun chétif êtrechétif être imbécileêtre imbécileun petitun petit animalpetit animal folâtreanimal folâtreun jeuneun jeune hommejeune homme ardenthomme ardent auardent au plaisirayant tous lestous les goûtsles goûts pourgoûts pour jouirfaisant tous lestous les métiersles métiers pourmétiers pour vivrepour vivremaître iciselon qu’il plaîtqu’il plaît àplaît à laà la fortunela fortuneambitieux parambitieux par vanitélaborieux par nécessitémais paresseux… avecparesseux… avec délicesavec délicesorateur selonorateur selon leselon le dangerle dangerpoète parpoète par délassementpar délassementmusicien parmusicien par occasionpar occasionamoureux paramoureux par follespar folles boufféesj’ai tout vu

Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir comme j'en sortirai sans le vouloir, je l'ai jonchée d'autant de fleurs que ma gaieté me l'a permis. -Beaumarchais
forcé-de-parcourir-route-où-suis-entré-savoir-j'-sortirai-vouloir-l'ai-jonchée-d'autant-de-fleurs-gaieté-me-l'a-permis