À vivre à côté d'un fou on finit par devenir fou soi-même.


À-vivre-à-côté-d'un-fou-on-finit-devenir-fou-soi
serge brussolovivrecôtéd'unfouonfinitdevenirsoimêmeÀ vivrevivre àà côtécôté d'und'un foufou onon finitfinit parpar devenirdevenir fouÀ vivre àvivre à côtéà côté d'uncôté d'un foud'un fou onfou on finiton finit parfinit par devenirpar devenir fouÀ vivre à côtévivre à côté d'unà côté d'un foucôté d'un fou ond'un fou on finitfou on finit paron finit par devenirfinit par devenir fouÀ vivre à côté d'unvivre à côté d'un fouà côté d'un fou oncôté d'un fou on finitd'un fou on finit parfou on finit par deveniron finit par devenir fou

Un fou plus fou qu'un fou, n'est bien souvent qu'un fou qui s'ignore.L'expérience fait voir aussi que toujours un fou se moque de l'autre, et que tous deux se divertissent réciproquement : souvent même c'est le plus fou qui rit de meilleur cœur du moins fou.Pour se comprendre avec un fou, il faut s'adapter à la folie sans pour autant devenir fou.Suppose que tu rencontres un fou qui affirme qu'il est un poisson et que nous sommes tous des poissons. Vas-tu te disputer avec lui ? Vas-tu te déshabiller devant lui pour lui montrer que tu n'as pas de nageoires ? Vas-tu lui dire en face ce que tu penses ? Son frère se taisait, et Edouard poursuivit : Si tu ne lui disais que la vérité, que ce que tu penses vraiment de lui, ça voudrait dire que tu consens à avoir une discussion sérieuse avec un fou et que tu es toi-même fou. C'est exactement la même chose avec le monde qui nous entoure. Si tu t'obstinais à lui dire la vérité en face, ça voudrait dire que tu le prends au sérieux. Et prendre au sérieux quelque chose d'aussi peu sérieux, c'est perdre soi-même tout son sérieux. Moi, je dois mentir pour ne pas prendre au sérieux des fous et ne pas devenir moi-même fou.À ne fréquenter que des idiots, on finit par devenir idiot soi-même.- Monsieur, j'ai peur que le pouvoir vous ait rendu fou ! - Bien sûr que oui ! Essayez de devenir fou sans pouvoir c'est chiant : personne ne vous écoute.