À quoi ça sert de lire. À rien ou presque. C'est comme aimer, comme jouer. C'est comme prier. Les livres sont des chapelets d'encre noire, chaque grain roulant entre les doigts, mot après mot. Et c'est quoi, au juste, prier. C'est faire silence. C'est s'éloigner de soi dans le silence.


À-quoi-ça-sert-de-lire-À-rien-presque-c'-aimer-jouer-c'-prier-les-livres-chapelets-d'encre-noire-grain-roulant-entre-doigts-après
christian bobinquoiasertdelirerienpresquec'estaimerjouerprierlivreschapeletsd'encrenoiregrainroulantentredoigtsaprèsc'estquoifairesilences'éloignersoiÀ quoiquoi çaça sertsert dede lireÀ rienrien ouou presquec'est commecomme aimercomme jouerc'est commecomme prierles livreslivres sontdes chapeletschapelets d'encred'encre noirechaque graingrain roulantroulant entreentre lesles doigtsmot aprèsaprès motet c'estc'est quoic'est fairefaire silencec'est s'éloigners'éloigner dede soisoi dansle silenceÀ quoi çaquoi ça sertça sert desert de lireÀ rien ourien ou presquec'est comme aimerc'est comme prierles livres sontlivres sont dessont des chapeletsdes chapelets d'encrechapelets d'encre noirechaque grain roulantgrain roulant entreroulant entre lesentre les doigtsmot après motet c'est quoic'est faire silencec'est s'éloigner des'éloigner de soide soi danssoi dans ledans le silence

Quand les combles sont en feu, il ne sert plus à rien de prier ou de récurer le plancher. Il est néanmoins plus pratique de prier. -Karl Kraus
quand-combles-feu-ne-sert-plus-à-rien-de-prier-de-récurer-plancher-il-néanmoins-plus-pratique-de-prier
Effrayé? Prier. Penser trop? Prier. Perdre espoir? Prier. Inquiet? Prier. Luttant? Prier. Priez et la confiance en Dieu.
effrayé-prier-penser-prier-perdre-espoir-prier-inquiet-prier-luttant-prier-priez-confiance-dieu